La prolifération des soins en cellules souches non approuvés aux États-Unis : une première étude révèle l'ampleur d'un phénomène troublant

Récemment les médias américains et canadiens abordaient un phénomène inquiétant qui prend de l’ampleur chez nos voisins américains, mais pas exclusivement dans ce pays et qui soulève de graves questions éthiques : celui de la multiplication des cliniques qui proposent des soins basés sur des cellules souches sans en avoir été autorisées par l’Agence américaine des médicaments (FDA). Une étude publiée par des chercheurs américains et un bio éthicien canadien documente en effet pour la première fois le phénomène et montre qu’en gros, près de 600 cliniques non autorisées sévissent ainsi aux États-Unis dans une sorte de far West de la thérapie cellulaire qui offre des traitements plus ou moins sérieux pour toutes sortes de problèmes de santé, des maux de dos au cancer, une approche dont bon nombre de patients ne semblent pas mesurer les risques.

Le champion de cette approche de cliniques non autorisées aux États-Unis est la Californie. Un examen des méthodes de traitements qui y sont utilisées montre des failles importantes qui peuvent se traduire par une aggravation de l’état du patient (contamination des produits injectés, réponse immunitaire adverse, etc..). Sans compter qu’un patient qui place sa santé entre les mains d’une telle clinique se détourne de facto de traitements légitimes qui pourraient le soigner réellement.

On savait déjà que des pays comme la Chine et le Mexique se spécialisaient dans l’offre de tels soins peu assujettis aux contrôles et qui offrent l’illusion de l’espoir de guérison à des gens très vulnérables.
Les auteurs de l’étude estiment que la confiance du public envers les véritables thérapies peut être minée par cette multiplication de cliniques peu scrupuleuses. Ils réclament un resserrement des contrôles.

Des Canadiens qui se tournent vers ces cliniques


Le quotidien National Post rapportait sur cette question du tourisme médical que bon nombre de Canadiens en quête de traitement pour leur maladie grave (cancer, dystrophie musculaire, parkinson etc…) se tournent vers ces cliniques non autorisées. Pour payer ces traitements très onéreux, certains malades et leurs proches ont recours à des collectes de fonds par le biais des réseaux sociaux. Par ailleurs, beaucoup de ces cliniques non réglementées cherchent à recruter activement des patients en vantant leur approche, en autres à l’aide de pseudos témoignages de patients qui ne sont pas étayés par une expertise médicale.


Nos ressources pour vous informer

CellCAN invite donc à la plus grande prudence en matière de tourisme médical. Votre santé est trop précieuse pour être placée entre des mains mercantiles. Des soins aussi complexes que ceux qui sont basés sur les cellules souches ne peuvent être administrés de manière sécuritaire et avec une possibilité de résultats réels que dans des établissements entièrement en règle.
Sur cette question, nous vous enjoignons à consulter notre brochure.

Un patient averti en vaut mille!

Partager

Centre d'assistance

Vous avez des questions sur votre santé, sur la santé d'un proche, et ce que la thérapie cellulaire ou la médecine régénératrice peut vous offrir? Vous cherchez des solutions pour la réalisation de vos projets de recherche? Nous pouvons mettre la force de notre réseau à votre service. Écrivez-nous!

Question

Toutes les cliniques à travers le monde proposant des traitements à base de cellules souches sont sécuritaires.